Instalation 0033 6 42 97 15 29

support visuel, design & réalisation du site by R. Hachami

Ce qui pourrait vous intéresser
INSTALLATION Mes installations sont à la fois un regard et des mots, leur conception reflète un besoin de communication entre l’artiste et les visiteurs, amateurs de la culture et de l’art. L’espace joue un rôle de lien, un espace de crátion, une matière à exploiter et pour faire réagir.
 Dans la cour des Princes à la Renaissance, il existait deux lieux sacrés, que personne ne pouvait franchir sans l’autorisation du maître. Ces lieux au-delà du regard ont toujours exercé une fonction et leurs secrets bien gardés ont fait l’objet des recherches les plus élaborées. L’alchimiste et le peintre ont occupé cette place enviable de sorcier auprès du Prince. Leur aura était sans doute dû au passionnant dialogue qu’ils entretenaient avec des matériaux naturels. On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le tempsopère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il

02.1994:

ESPACE TEMPS

MUSE ARQUIOLIGIQUE DE DIJON

 On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Musée Arquéologique de Dijon Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le temps opère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il décide de stopper le processus de ce geste. Le cuivre et le ciment deviennent œuvre, comme chez les Nouveaux Réalistes. C’est le geste qui les transforme en œuvre. Chapelle des Templiers de Châlon sur Saone
 L’artiste a toujours cherché à faire passer le message ; c’est la chose la plus importante qui soit, c’est pour cela qu’il a essayé de s’adapter, d’améliorer son environnement, malgré toutes les difficultés techniques à travers le temps. Chacune de mes peintures est une traduction picturale des installations que je conçois. Si la notion d’espace est toujours présente, elle s’exprime différemment, notamment par la relation au corps. Suivant le fil de lignes précises, ma peinture va, point après point, vers une composition de différentes matières et de leur détournement créatif. Galerie Kessler Bataglia Valencia L’apparente fragilité, la transparence, l’enchevêtrement de plusieurs épaisseurs me permettent de proposer une écriture picturale habillant ou déshabillant le regard face à la toile. Mon travail voyage à travers la matière et l’image, l’installation me permet d’exprimer ce que ma peinture ne peut pas m’offrir. Ceci explique qu’il y a une multitude de moyens d’expressions et de langages différents pour mieux se faire comprendre. Boulangerie désaffectée Valencia
06.2007: « J’ai REVE d’un monde propre » KESSLER-BATAGLIA Valencia
02.2012: «Le vous habille de l’intérieur».valencia

 

Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr
Instalation 0033 6 42 97 15 29
Ce qui pourrait vous intéresser
INSTALLATION Mes installations sont à la fois un regard et des mots, leur conception reflète un besoin de communication entre l’artiste et les visiteurs, amateurs de la culture et de l’art. L’espace joue un rôle de lien, un espace de crátion, une matière à exploiter et pour faire réagir.
06.2007: « J’ai REVE d’un monde propre » KESSLER-BATAGLIA Valencia
02.2012: «Le vous habille de l’intérieur».valencia
 Dans la cour des Princes à la Renaissance, il existait deux lieux sacrés, que personne ne pouvait franchir sans l’autorisation du maître. Ces lieux au-delà du regard ont toujours exercé une fonction et leurs secrets bien gardés ont fait l’objet des recherches les plus élaborées. L’alchimiste et le peintre ont occupé cette place enviable de sorcier auprès du Prince. Leur aura était sans doute dû au passionnant dialogue qu’ils entretenaient avec des matériaux naturels. On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le tempsopère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il
 L’artiste a toujours cherché à faire passer le message ; c’est la chose la plus importante qui soit, c’est pour cela qu’il a essayé de s’adapter, d’améliorer son environnement, malgré toutes les difficultés techniques à travers le temps. Chacune de mes peintures est une traduction picturale des installations que je conçois. Si la notion d’espace est toujours présente, elle s’exprime différemment, notamment par la relation au corps. Suivant le fil de lignes précises, ma peinture va, point après point, vers une composition de différentes matières et de leur détournement créatif. Galerie Kessler Bataglia Valencia L’apparente fragilité, la transparence, l’enchevêtrement de plusieurs épaisseurs me permettent de proposer une écriture picturale habillant ou déshabillant le regard face à la toile. Mon travail voyage à travers la matière et l’image, l’installation me permet d’exprimer ce que ma peinture ne peut pas m’offrir. Ceci explique qu’il y a une multitude de moyens d’expressions et de langages différents pour mieux se faire comprendre. Boulangerie désaffectée Valencia  On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Musée Arquéologique de Dijon Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le temps opère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il décide de stopper le processus de ce geste. Le cuivre et le ciment deviennent œuvre, comme chez les Nouveaux Réalistes. C’est le geste qui les transforme en œuvre. Chapelle des Templiers de Châlon sur Saone
Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr
Instalation 0033 6 42 97 15 29
Ce qui pourrait vous intéresser
INSTALLATION Mes installations sont à la fois un regard et des mots, leur conception reflète un besoin de communication entre l’artiste et les visiteurs, amateurs de la culture et de l’art. L’espace joue un rôle de lien, un espace de crátion, une matière à exploiter et pour faire réagir.
06.2007: « J’ai REVE d’un monde propre » KESSLER-BATAGLIA Valencia
 L’artiste a toujours cherché à faire passer le message ; c’est la chose la plus importante qui soit, c’est pour cela qu’il a essayé de s’adapter, d’améliorer son environnement, malgré toutes les difficultés techniques à travers le temps. Chacune de mes peintures est une traduction picturale des installations que je conçois. Si la notion d’espace est toujours présente, elle s’exprime différemment, notamment par la relation au corps. Suivant le fil de lignes précises, ma peinture va, point après point, vers une composition de différentes matières et de leur détournement créatif. Galerie Kessler Bataglia Valencia L’apparente fragilité, la transparence, l’enchevêtrement de plusieurs épaisseurs me permettent de proposer une écriture picturale habillant ou déshabillant le regard face à la toile. Mon travail voyage à travers la matière et l’image, l’installation me permet d’exprimer ce que ma peinture ne peut pas m’offrir. Ceci explique qu’il y a une multitude de moyens d’expressions et de langages différents pour mieux se faire comprendre. Boulangerie désaffectée Valencia  On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Musée Arquéologique de Dijon Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le temps opère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il décide de stopper le processus de ce geste. Le cuivre et le ciment deviennent œuvre, comme chez les Nouveaux Réalistes. C’est le geste qui les transforme en œuvre. Chapelle des Templiers de Châlon sur Saone  Dans la cour des Princes à la Renaissance, il existait deux lieux sacrés, que personne ne pouvait franchir sans l’autorisation du maître. Ces lieux au-delà du regard ont toujours exercé une fonction et leurs secrets bien gardés ont fait l’objet des recherches les plus élaborées. L’alchimiste et le peintre ont occupé cette place enviable de sorcier auprès du Prince. Leur aura était sans doute dû au passionnant dialogue qu’ils entretenaient avec des matériaux naturels. On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le tempsopère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il
02.2012: «Le vous habille de l’intérieur».valencia
Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr
Instalation 0033 6 42 97 15 29 INSTALLATION Mes installations sont à la fois un regard et des mots, leur conception reflète un besoin de communication entre l’artiste et les visiteurs, amateurs de la culture et de l’art. L’espace joue un rôle de lien, un espace de crátion, une matière à exploiter et pour faire réagir.
Ce qui pourrait vous intéresser
06.2007: « J’ai REVE d’un monde propre » KESSLER-BATAGLIA Valencia
02.2012: «Le vous habille de l’intérieur».valencia
 Dans la cour des Princes à la Renaissance, il existait deux lieux sacrés, que personne ne pouvait franchir sans l’autorisation du maître. Ces lieux au-delà du regard ont toujours exercé une fonction et leurs secrets bien gardés ont fait l’objet des recherches les plus élaborées. L’alchimiste et le peintre ont occupé cette place enviable de sorcier auprès du Prince. Leur aura était sans doute dû au passionnant dialogue qu’ils entretenaient avec des matériaux naturels. On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le tempsopère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il
 On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Musée Arquéologique de Dijon Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le temps opère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il décide de stopper le processus de ce geste. Le cuivre et le ciment deviennent œuvre, comme chez les Nouveaux Réalistes. C’est le geste qui les transforme en œuvre. Chapelle des Templiers de Châlon sur Saone  L’artiste a toujours cherché à faire passer le message ; c’est la chose la plus importante qui soit, c’est pour cela qu’il a essayé de s’adapter, d’améliorer son environnement, malgré toutes les difficultés techniques à travers le temps. Chacune de mes peintures est une traduction picturale des installations que je conçois. Si la notion d’espace est toujours présente, elle s’exprime différemment, notamment par la relation au corps. Suivant le fil de lignes précises, ma peinture va, point après point, vers une composition de différentes matières et de leur détournement créatif. Galerie Kessler Bataglia Valencia L’apparente fragilité, la transparence, l’enchevêtrement de plusieurs épaisseurs me permettent de proposer une écriture picturale habillant ou déshabillant le regard face à la toile. Mon travail voyage à travers la matière et l’image, l’installation me permet d’exprimer ce que ma peinture ne peut pas m’offrir. Ceci explique qu’il y a une multitude de moyens d’expressions et de langages différents pour mieux se faire comprendre. Boulangerie désaffectée Valencia
Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr
Instalation 0033 6 42 97 15 29 INSTALLATION Mes installations sont à la fois un regard et des mots, leur conception reflète un besoin de communication entre l’artiste et les visiteurs, amateurs de la culture et de l’art. L’espace joue un rôle de lien, un espace de crátion, une matière à exploiter et pour faire réagir.
Ce qui pourrait vous intéresser
06.2007: « J’ai REVE d’un monde propre » KESSLER-BATAGLIA Valencia
02.2012: «Le vous habille de l’intérieur».valencia
 Dans la cour des Princes à la Renaissance, il existait deux lieux sacrés, que personne ne pouvait franchir sans l’autorisation du maître. Ces lieux au-delà du regard ont toujours exercé une fonction et leurs secrets bien gardés ont fait l’objet des recherches les plus élaborées. L’alchimiste et le peintre ont occupé cette place enviable de sorcier auprès du Prince. Leur aura était sans doute dû au passionnant dialogue qu’ils entretenaient avec des matériaux naturels. On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le tempsopère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il
 On organisait la mutation des acides pour l’alchimiste et des oxydes de couleur pour l’artiste, et ces recherches ont mis en place un nouvel ordre de la nature. Musée Arquéologique de Dijon Le travail d’observation et de création des pièces de R. Hachami s’organise autour de cette volonté d’associer l’alchimiste à l’artiste. Il construit tout d’abord le bloc opératoire qui permettra la mutation de la matière. Aussi isolé que l’artiste dans son atelier ou le fond de sa cellule. La goutte d’acide frappe la plaque de cuivre et de ciment. Les chocs répétés modifient peu à peu l’aspect du matériau utilisé. L’alchimie s’opère, l’œuvre se construit, mais nul ne peut intervenir dans la cellule de fabrication. Seul le temps opère la transformation de la matière, l’œuvre se crée. L’œuvre existe lorsqu’il décide de stopper le processus de ce geste. Le cuivre et le ciment deviennent œuvre, comme chez les Nouveaux Réalistes. C’est le geste qui les transforme en œuvre. Chapelle des Templiers de Châlon sur Saone  L’artiste a toujours cherché à faire passer le message ; c’est la chose la plus importante qui soit, c’est pour cela qu’il a essayé de s’adapter, d’améliorer son environnement, malgré toutes les difficultés techniques à travers le temps. Chacune de mes peintures est une traduction picturale des installations que je conçois. Si la notion d’espace est toujours présente, elle s’exprime différemment, notamment par la relation au corps. Suivant le fil de lignes précises, ma peinture va, point après point, vers une composition de différentes matières et de leur détournement créatif. Galerie Kessler Bataglia Valencia L’apparente fragilité, la transparence, l’enchevêtrement de plusieurs épaisseurs me permettent de proposer une écriture picturale habillant ou déshabillant le regard face à la toile. Mon travail voyage à travers la matière et l’image, l’installation me permet d’exprimer ce que ma peinture ne peut pas m’offrir. Ceci explique qu’il y a une multitude de moyens d’expressions et de langages différents pour mieux se faire comprendre. Boulangerie désaffectée Valencia
Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr