0033 6 42 97 15 29

support visuel, design & réalisation du site by R. Hachami

Ce qui pourrait vous intéresser

ESPACE TEMPS

 

 

  Pour les Enfants Des Etoiles, Une Nouvelle Alliance

 Depuis le début les travaux de Rachid Hachami se présentent comme des états transitoires lies à la transformation chimique des éléments qui les constituent : soufre, métaux  érodes, attaques par les acides ou des substances oxydantes. En aucun cas figées, les compositions évoluent dans l’espace et dans le temps en configurations changeantes, portant en elles de constantes transformations substantielles et formelles.

 

 LES 103 PORTRAITS S’appuyant sur la structure électronique des éléments MENDELEIEV classifie 103 éléments connus depuis les métaux jusqu’aux halogènes et met en évidence leurs capacités d’association et de combinaison réciproques, mais aussi met en évidence des analogies de propriétés entre les substances de formes très différentes. De cette combinatoire énergétique a la fois rigoureuse et multiple, sont issues les galaxies, les planètes, la Terre puis l’infinie diversité des êtres vivants. Les 103 Portraits, répètes et tous différents, nous rappellent que nous sommes Entrants des Etoiles que la Matière de l’Univers, Matière de la Terre sont les même, que le passage de cette Matière a la Vie, par mutation, sélection est le fruit de quinze million d’années d’évolution mêlant hasard et nécessite, identité et multiplicité (1).
LIBERTE MARIO MERZ, artiste italien de « L’Arte Pavera », articule toute son œuvre autour de la séquence numérique du moine FIBONANCCI, éditée à pise au XII siècle. Chaque nombre y est la somme des précédents : La séquence s’allonge ainsi mais aussi se dilate rapidement comme la croissance d’un organisme vivant : 1 1 2 3 5 8 13 21 34 55 89 144 233 377 610 …………… dans la macroscopie de la dilatation se renouvelle le ferment organique du développement comme prolifération » (2). Pour MARIO MERZ et pour Rachid Hachami, ces Nombres structurent la vie mais aussi la multiplication envahissante, face à cela, plus que jamais, la liberté de pensée et d’agirai est nécessaire : alors trente-six bateaux graves dans le cuivre glissent hors des cadres de l’image figée. La cire prend la forme momentanée de 6 nefs suspendues, mais par sa fusion peut virtuellement adopter tous les formes possible…… Pour Rachid Hachami, structures numériques, électroniques, organique et multi cites formelle, nécessité et liberté fixité et mobilité, infini possibilités de la Matière sont les conditions de l’univers. Il ente de rendre visible la nouvelle Alliance entre connaissance scientifique, pensée symbolique et philosophique, Unité a reconstruire de façon urgente et indispensable(3). Marie-France VO- CHEYLUS.
SOUFFLE Lorsque Rachid Hachami met en scène les éléments classiques du tableau, les aplats gris et bleus de « SOUFFLE» sont sépares par un intervalle, un espace vide occupe par un circuit serpentiforme ou circule un liquide bleu. La couleur est a la fois matière, surface irradiante et volume liquide translucide en déplacement, énergie visible perceptible a l’état solide, liquide et gazeux. La conviction intime de l’artiste est de type alchimique, c’est celle de l’unicité fondamentale de la matière sous tous ses états physico-chimiques et d’une force vivifiante interne qui le pousse a une transformation cyclique. « SOUFFLE» rend visible cette énergie, ce mouvement grâce auquel la Substance couleur, passive, prend forme active, de la matité pulvérulente a l’épaisseur transparente, de la stabilité au mouvement interaction réciproque. Les grandes installations dédiées respectivement à MENDELEIEV et à MARIO MERZ, instituées « les 103 PORTRAITS » et « LIBERTE » confrontent l’intuition alchimique d’une certaine originalité des substances avec d’autres tentatives de formulation mathématique ou de classification des éléments fondamentaux de la Matière minérale et biologique.

 

Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr
0033 6 42 97 15 29
Ce qui pourrait vous intéresser
 LES 103 PORTRAITS S’appuyant sur la structure électronique des éléments MENDELEIEV classifie 103 éléments connus depuis les métaux jusqu’aux halogènes et met en évidence leurs capacités d’association et de combinaison réciproques, mais aussi met en évidence des analogies de propriétés entre les substances de formes très différentes. De cette combinatoire énergétique a la fois rigoureuse et multiple, sont issues les galaxies, les planètes, la Terre puis l’infinie diversité des êtres vivants. Les 103 Portraits, répètes et tous différents, nous rappellent que nous sommes Entrants des Etoiles que la Matière de l’Univers, Matière de la Terre sont les même, que le passage de cette Matière a la Vie, par mutation, sélection est le fruit de quinze million d’années d’évolution mêlant hasard et nécessite, identité et multiplicité (1).
LIBERTE MARIO MERZ, artiste italien de « L’Arte Pavera », articule toute son œuvre autour de la séquence numérique du moine FIBONANCCI, éditée à pise au XII siècle. Chaque nombre y est la somme des précédents : La séquence s’allonge ainsi mais aussi se dilate rapidement comme la croissance d’un organisme vivant : 1 1 2 3 5 8 13 21 34 55 89 144 233 377 610 …………… dans la macroscopie de la dilatation se renouvelle le ferment organique du développement comme prolifération » (2). Pour MARIO MERZ et pour Rachid Hachami, ces Nombres structurent la vie mais aussi la multiplication envahissante, face à cela, plus que jamais, la liberté de pensée et d’agirai est nécessaire : alors trente-six bateaux graves dans le cuivre glissent hors des cadres de l’image figée. La cire prend la forme momentanée de 6 nefs suspendues, mais par sa fusion peut virtuellement adopter tous les formes possible…… Pour Rachid Hachami, structures numériques, électroniques, organique et multi cites formelle, nécessité et liberté fixité et mobilité, infini possibilités de la Matière sont les conditions de l’univers. Il ente de rendre visible la nouvelle Alliance entre connaissance scientifique, pensée symbolique et philosophique, Unité a reconstruire de façon urgente et indispensable(3). Marie-France VO- CHEYLUS.
SOUFFLE Lorsque Rachid Hachami met en scène les éléments classiques du tableau, les aplats gris et bleus de « SOUFFLE» sont sépares par un intervalle, un espace vide occupe par un circuit serpentiforme ou circule un liquide bleu. La couleur est a la fois matière, surface irradiante et volume liquide translucide en déplacement, énergie visible perceptible a l’état solide, liquide et gazeux. La conviction intime de l’artiste est de type alchimique, c’est celle de l’unicité fondamentale de la matière sous tous ses états physico-chimiques et d’une force vivifiante interne qui le pousse a une transformation cyclique. « SOUFFLE» rend visible cette énergie, ce mouvement grâce auquel la Substance couleur, passive, prend forme active, de la matité pulvérulente a l’épaisseur transparente, de la stabilité au mouvement interaction réciproque. Les grandes installations dédiées respectivement à MENDELEIEV et à MARIO MERZ, instituées « les 103 PORTRAITS » et « LIBERTE » confrontent l’intuition alchimique d’une certaine originalité des substances avec d’autres tentatives de formulation mathématique ou de classification des éléments fondamentaux de la Matière minérale et biologique.
Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr
0033 6 42 97 15 29
Ce qui pourrait vous intéresser
 LES 103 PORTRAITS S’appuyant sur la structure électronique des éléments MENDELEIEV classifie 103 éléments connus depuis les métaux jusqu’aux halogènes et met en évidence leurs capacités d’association et de combinaison réciproques, mais aussi met en évidence des analogies de propriétés entre les substances de formes très différentes. De cette combinatoire énergétique a la fois rigoureuse et multiple, sont issues les galaxies, les planètes, la Terre puis l’infinie diversité des êtres vivants. Les 103 Portraits, répètes et tous différents, nous rappellent que nous sommes Entrants des Etoiles que la Matière de l’Univers, Matière de la Terre sont les même, que le passage de cette Matière a la Vie, par mutation, sélection est le fruit de quinze million d’années d’évolution mêlant hasard et nécessite, identité et multiplicité (1).
LIBERTE MARIO MERZ, artiste italien de « L’Arte Pavera », articule toute son œuvre autour de la séquence numérique du moine FIBONANCCI, éditée à pise au XII siècle. Chaque nombre y est la somme des précédents : La séquence s’allonge ainsi mais aussi se dilate rapidement comme la croissance d’un organisme vivant : 1 1 2 3 5 8 13 21 34 55 89 144 233 377 610 …………… dans la macroscopie de la dilatation se renouvelle le ferment organique du développement comme prolifération » (2). Pour MARIO MERZ et pour Rachid Hachami, ces Nombres structurent la vie mais aussi la multiplication envahissante, face à cela, plus que jamais, la liberté de pensée et d’agirai est nécessaire : alors trente-six bateaux graves dans le cuivre glissent hors des cadres de l’image figée. La cire prend la forme momentanée de 6 nefs suspendues, mais par sa fusion peut virtuellement adopter tous les formes possible…… Pour Rachid Hachami, structures numériques, électroniques, organique et multi cites formelle, nécessité et liberté fixité et mobilité, infini possibilités de la Matière sont les conditions de l’univers. Il ente de rendre visible la nouvelle Alliance entre connaissance scientifique, pensée symbolique et philosophique, Unité a reconstruire de façon urgente et indispensable(3). Marie-France VO- CHEYLUS.
SOUFFLE Lorsque Rachid Hachami met en scène les éléments classiques du tableau, les aplats gris et bleus de « SOUFFLE» sont sépares par un intervalle, un espace vide occupe par un circuit serpentiforme ou circule un liquide bleu. La couleur est a la fois matière, surface irradiante et volume liquide translucide en déplacement, énergie visible perceptible a l’état solide, liquide et gazeux. La conviction intime de l’artiste est de type alchimique, c’est celle de l’unicité fondamentale de la matière sous tous ses états physico-chimiques et d’une force vivifiante interne qui le pousse a une transformation cyclique. « SOUFFLE» rend visible cette énergie, ce mouvement grâce auquel la Substance couleur, passive, prend forme active, de la matité pulvérulente a l’épaisseur transparente, de la stabilité au mouvement interaction réciproque. Les grandes installations dédiées respectivement à MENDELEIEV et à MARIO MERZ, instituées « les 103 PORTRAITS » et « LIBERTE » confrontent l’intuition alchimique d’une certaine originalité des substances avec d’autres tentatives de formulation mathématique ou de classification des éléments fondamentaux de la Matière minérale et biologique.
Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr
0033 6 42 97 15 29
Ce qui pourrait vous intéresser
 LES 103 PORTRAITS S’appuyant sur la structure électronique des éléments MENDELEIEV classifie 103 éléments connus depuis les métaux jusqu’aux halogènes et met en évidence leurs capacités d’association et de combinaison réciproques, mais aussi met en évidence des analogies de propriétés entre les substances de formes très différentes. De cette combinatoire énergétique a la fois rigoureuse et multiple, sont issues les galaxies, les planètes, la Terre puis l’infinie diversité des êtres vivants. Les 103 Portraits, répètes et tous différents, nous rappellent que nous sommes Entrants des Etoiles que la Matière de l’Univers, Matière de la Terre sont les même, que le passage de cette Matière a la Vie, par mutation, sélection est le fruit de quinze million d’années d’évolution mêlant hasard et nécessite, identité et multiplicité (1).
LIBERTE MARIO MERZ, artiste italien de « L’Arte Pavera », articule toute son œuvre autour de la séquence numérique du moine FIBONANCCI, éditée à pise au XII siècle. Chaque nombre y est la somme des précédents : La séquence s’allonge ainsi mais aussi se dilate rapidement comme la croissance d’un organisme vivant : 1 1 2 3 5 8 13 21 34 55 89 144 233 377 610 …………… dans la macroscopie de la dilatation se renouvelle le ferment organique du développement comme prolifération » (2). Pour MARIO MERZ et pour Rachid Hachami, ces Nombres structurent la vie mais aussi la multiplication envahissante, face à cela, plus que jamais, la liberté de pensée et d’agirai est nécessaire : alors trente-six bateaux graves dans le cuivre glissent hors des cadres de l’image figée. La cire prend la forme momentanée de 6 nefs suspendues, mais par sa fusion peut virtuellement adopter tous les formes possible…… Pour Rachid Hachami, structures numériques, électroniques, organique et multi cites formelle, nécessité et liberté fixité et mobilité, infini possibilités de la Matière sont les conditions de l’univers. Il ente de rendre visible la nouvelle Alliance entre connaissance scientifique, pensée symbolique et philosophique, Unité a reconstruire de façon urgente et indispensable(3). Marie-France VO- CHEYLUS.
SOUFFLE Lorsque Rachid Hachami met en scène les éléments classiques du tableau, les aplats gris et bleus de « SOUFFLE» sont sépares par un intervalle, un espace vide occupe par un circuit serpentiforme ou circule un liquide bleu. La couleur est a la fois matière, surface irradiante et volume liquide translucide en déplacement, énergie visible perceptible a l’état solide, liquide et gazeux. La conviction intime de l’artiste est de type alchimique, c’est celle de l’unicité fondamentale de la matière sous tous ses états physico-chimiques et d’une force vivifiante interne qui le pousse a une transformation cyclique. « SOUFFLE» rend visible cette énergie, ce mouvement grâce auquel la Substance couleur, passive, prend forme active, de la matité pulvérulente a l’épaisseur transparente, de la stabilité au mouvement interaction réciproque. Les grandes installations dédiées respectivement à MENDELEIEV et à MARIO MERZ, instituées « les 103 PORTRAITS » et « LIBERTE » confrontent l’intuition alchimique d’une certaine originalité des substances avec d’autres tentatives de formulation mathématique ou de classification des éléments fondamentaux de la Matière minérale et biologique.
Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr
0033 6 42 97 15 29
Ce qui pourrait vous intéresser
 LES 103 PORTRAITS S’appuyant sur la structure électronique des éléments MENDELEIEV classifie 103 éléments connus depuis les métaux jusqu’aux halogènes et met en évidence leurs capacités d’association et de combinaison réciproques, mais aussi met en évidence des analogies de propriétés entre les substances de formes très différentes. De cette combinatoire énergétique a la fois rigoureuse et multiple, sont issues les galaxies, les planètes, la Terre puis l’infinie diversité des êtres vivants. Les 103 Portraits, répètes et tous différents, nous rappellent que nous sommes Entrants des Etoiles que la Matière de l’Univers, Matière de la Terre sont les même, que le passage de cette Matière a la Vie, par mutation, sélection est le fruit de quinze million d’années d’évolution mêlant hasard et nécessite, identité et multiplicité (1).
LIBERTE MARIO MERZ, artiste italien de « L’Arte Pavera », articule toute son œuvre autour de la séquence numérique du moine FIBONANCCI, éditée à pise au XII siècle. Chaque nombre y est la somme des précédents : La séquence s’allonge ainsi mais aussi se dilate rapidement comme la croissance d’un organisme vivant : 1 1 2 3 5 8 13 21 34 55 89 144 233 377 610 …………… dans la macroscopie de la dilatation se renouvelle le ferment organique du développement comme prolifération » (2). Pour MARIO MERZ et pour Rachid Hachami, ces Nombres structurent la vie mais aussi la multiplication envahissante, face à cela, plus que jamais, la liberté de pensée et d’agirai est nécessaire : alors trente-six bateaux graves dans le cuivre glissent hors des cadres de l’image figée. La cire prend la forme momentanée de 6 nefs suspendues, mais par sa fusion peut virtuellement adopter tous les formes possible…… Pour Rachid Hachami, structures numériques, électroniques, organique et multi cites formelle, nécessité et liberté fixité et mobilité, infini possibilités de la Matière sont les conditions de l’univers. Il ente de rendre visible la nouvelle Alliance entre connaissance scientifique, pensée symbolique et philosophique, Unité a reconstruire de façon urgente et indispensable(3). Marie-France VO- CHEYLUS.
SOUFFLE Lorsque Rachid Hachami met en scène les éléments classiques du tableau, les aplats gris et bleus de « SOUFFLE» sont sépares par un intervalle, un espace vide occupe par un circuit serpentiforme ou circule un liquide bleu. La couleur est a la fois matière, surface irradiante et volume liquide translucide en déplacement, énergie visible perceptible a l’état solide, liquide et gazeux. La conviction intime de l’artiste est de type alchimique, c’est celle de l’unicité fondamentale de la matière sous tous ses états physico-chimiques et d’une force vivifiante interne qui le pousse a une transformation cyclique. « SOUFFLE» rend visible cette énergie, ce mouvement grâce auquel la Substance couleur, passive, prend forme active, de la matité pulvérulente a l’épaisseur transparente, de la stabilité au mouvement interaction réciproque. Les grandes installations dédiées respectivement à MENDELEIEV et à MARIO MERZ, instituées « les 103 PORTRAITS » et « LIBERTE » confrontent l’intuition alchimique d’une certaine originalité des substances avec d’autres tentatives de formulation mathématique ou de classification des éléments fondamentaux de la Matière minérale et biologique.
Design © hachami pour personel Contenu : (vous) Site construit selon les standards du Web : Adobe Muse. / info@hachami.fr